Aimer
Guérir

Les Vertus de la Lenteur

Tortue
  • 1° Août 2015
  • Sylvie Roche

Les Enseignements d'une Tortue

Enfant, j'avais une tortue. Je l'observais souvent. Aussi bizarre que ça puisse paraître, nous avions un lien toutes les deux… elle me reconnaissait et je l'aimais. Elle me faisait du bien.
Au milieu de l'agitation ambiante, elle allait tranquillement son chemin, à son rythme. Ses mouvements m'hypnotisaient. On aurait dit que bouger une patte pour avancer lui demandait un effort monumental.
Et peut-être était-ce le cas… Qui sait au fond ce qu'elle mettait dans cet acte. Et si chaque pas correspondait à une compréhension sur un fait de vie ? De sa propre vie… ou de la vie en général.
Vous imaginez à quel point nos pas auraient de l'importance, de la puissance s'il en était ainsi ?
C'est peut-être ce qui se passe pour les tortues. Elle me faisait penser à la sagesse, à son immensité. Et je sortais du monde pour rêver… Elle était mon accès à une certaine forme de méditation.
Plus tard, quand j'ai découvert Maître Ioda dans le film "Star Wars", il m'a immédiatement rappelé ma tortue :-)

7 Bienfaits de la Lenteur

Aujourd'hui encore, j'aime prendre ce rythme de tortue… un peu par rébellion dans ce monde qui va vite mais aussi parce qu'il permet de savourer, de voir vraiment, de se mettre à l'écoute… et de vivre pleinement.

Expérimenter la lenteur permet de prendre du recul. Il n'est pas rare de s'entendre penser quand on ralentit… alors on peut détecter les idées qui nous polluent l'esprit ou qui ne servent à rien… et devenir plus paisible voire se poser les bonnes questions.

Bizarrement, adopter la lenteur favorise la persévérance… sans doute parce que la patience va alors de soi.

Le temps, c'est de l'argent dit-on… Qui dispose de son temps est plus riche que n'importe quel milliardaire pressé !

Abraham Lincoln disait : "Donnez-moi 5 heures pour abattre un arbre, j'en utiliserai 4 à aiguiser ma hache."
Chaque action posée pour ralentir nous amène à plus de concentration et donc d’efficacité.

Ralentir permet plus de conscience de soi, des autres, de notre environnement.

Enfin, la lenteur permet de donner de l'ampleur à nos journées, à nos activités… parce qu'alors on a le temps de leur donner du sens.

Les Mouvements "Slow"

L'envie de ralentir se manifeste un peu partout, notamment dans différents mouvements "Slow", dont les principaux sont nés en Italie.

Voici le slow food (en réaction au fast-food) :

voir la video

Carlo Petrini

Qu'est-ce que le Slow Food ?

Ou la "Slow Citta" :

voir la video

La ville d'Orvieto

Orvieto, la ville où l'on est fier d'être lent

Ou encore la "Slow Education" ou éducation lente

voir la video

La Slow Education

Des Ecoles pour Apprendre à son Rythme

13 Conseils pour Explorer la Lenteur

C'est le mois d'Août et il se prête à la lenteur. Profitez-en pour…

  • Manger lentement afin de découvrir pleinement les goûts
  • Bouger lentement pour sentir vos muscles en mouvement et les tensions en vous
  • Respirer lentement et profondément afin de mieux oxygéner votre corps
  • Boire lentement et visualiser cette eau qui irrigue vos cellules
  • Vous réveiller lentement pour être doux avec vous-même
  • Faire l'amour lentement pour décupler votre sensualité
  • Penser lentement et ouvrir des portes sur le rêve et la méditation
  • Cuisiner en prenant le temps pour laisser la porte ouverte à votre imagination et inventer
  • Jouer avec les enfants en leur donnant la sensation que vous avez tout le temps pour eux
  • Faire une chose à la fois et vous laisser totalement absorber par cette activité
  • Prendre le temps de dialoguer, sans avoir peur des silences… ils permettent de mieux exprimer les idées enfouies en chacun et d'échanger avec authenticité
  • Ne rien faire… mais lentement :-)… comme si vous aviez l'éternité pour laisser votre esprit vagabonder. Vous serez étonné des idées qui affluent alors
  • Et bien sûr… ne ratez la sieste sous aucun prétexte ! :-)

Je vous souhaite un mois d'Août voluptueux !

16 Commentaires
Postez le Votre

  1. Une phrase qui me rappelle mes cours en chine , dans les arts martiaux chinois plus tu es lent, plus tu seras rapide

  2. Chi va piano va sano e va lontano

  3. Gine, votre commentaire me rappelle un truc... je devais avoir 22-23 ans et j'étais à Paris... j'avais l'habitude d'aller courir autour du lac de Vincennes. Un jour, j'ai croisé un moine bouddhiste (il y avait un monastère à l'époque... j'ignore s'il y est toujours). Il m'a seulement fait signe de ralentir... avec un mouvement des mains vers le bas, comme pour dire "tout doux"... J'ai conservé son image dans mon esprit... je le vois encore en fait. C'est étrange comme certaines scènes nous marquent à vie... j'ai lu dans son geste : "cherche ton propre rythme, celui dans lequel tu te sens bien et adopte-le". J'ai pris conscience que je courrais parce que tout le monde le faisait... mais qu'en fait, je préférais marcher... que là était mon rythme propre. Et ce geste a impacté toute ma vie en fait : j'ai commencé à me demander pourquoi je faisais les choses... et ce qui venait vraiment de moi, de mes désirs. Depuis je me prends la tête :-) Je plaisante bien sûr... c'est vrai que parfois c'est un peu prise de tête de vouloir tracer son propre chemin mais c'est tellement gratifiant !

  4. Merci à tous pour vos commentaires. En fait, comme le dit Eric, prendre le temps permet effectivement d'être disponible pour les autres, pour les écouter vraiment. C'est la condition pour nouer des relations vraies... et les recherches actuelles en pyschologie révèlent à quel point c'est un élément essentiel de notre vie et à quel point ça impacte sur notre santé.

  5. Merci Sylvie pour cette belle leçon de vie , je cours tout le temps et je comprend mieux pourquoi mon mari a adopter cette lenteur à tout faire ... Il a raison et je le comprend mieux après vous avoir lu . A d'autres choses passionnantes . Bien à vous . Micheline .

  6. Bonne analyse, Sylvie. Votre réflexion me permet de comprendre le fondement du comportement de mon fils, né en août et qui excelle dans la lenteur. Du courage et à bientôt pour d'autres réflexions.*

  7. Bonjour Sylvie! J'apprécie d'autant plus ce texte parce ce m'était une préoccupation et quelque part je me posais pas mal de questions. Je suis calme et je prends mon temps pour faire tout ce que je fais. parce que je veux prendre du temps pour comprendre, pour faire la balance, pour écouter, pour apprécier. Par contre, la vitesse est le mot d'ordre de partout, c'est comme quoi aller vite c'est une qualité à avoir à tout prix pour réussir, mais j'en connais qui vont tellement vite qu'ils n'ont pu réaliser rien de profond. De toute façon vous m'aider à apprécier ce que je suis et crois moi cela me fait du bien. Pour moi c'est ne pas perdre son temps en des choses inutiles mais prendre son temps pour traverser la vie. Merci Sylvie

  8. Merci madame ça maintenant x fois que vous me donnez de précieux conseils. j'ai fait une remarque lorsque je m'exprime lentement c'est la que mon intelligence augmente. désormais tout ce que je ferai ce sera avec lenteur la je ferai une découverte

  9. Il est vrai Roger que le Sage ne fait qu'une chose à la fois. Sourire.

  10. Merci Sylvie pour ce très beau texte, une fois de plus. Il me revient en mémoire un texte d'Alphonse Daudet où il évoque la sieste d'un couple de vieux lors d'un été qui s'egrenne au lent Tic-tac du balancement du système d'une pendule, la fenêtre ouverte et dans le calme paisible, reposant. Les pendules sont devenues rares dans nos habitations, trop rares Et comme il est dit dans la Bible, il y a un temps pour tout... La vitesse et la lenteur, l'action et l'inaction, le combat et le repos... Évitons d'être en sur-régime moteur, à vive allure tout le temps... et si l'on veut etre disponible, vraiment disponible pour les autres et pour soi-meme alors ca ne se pourra qu'en ralentissant, en prenant le rythme de la pendule... et l'écoute et les conseils n'en seront que meilleurs

  11. Je trouve votre article... très... très... bien... Ben voila, c'est tout... Bien à vous Sylvie

  12. Je vous remercie pour cette analyse. J'essaie depuis quelque temps de ralentir ce rythme de vie qui demande à aller toujours plus vite. j'en parle souvent à mes petits enfants en leur expliquant comment prendre du temps pour apprécier à sa pleine valeur les moments vécus. A bientôt pour d'autres réflexions.

  13. J’ai bientôt 70 ans mais cela fait longtemps que je me précipite lentement Je vois des gens qui s'agitent qui gesticulent ils n'écoutent pas ne sentent ne voient pas pas ne vive pas Exemple il ou elle tente d'ouvrir sa porte avec ses clefs oui mais il ou elle lit en même temps son courrier tout en mordant dans la baguette de pain tout chaud qu’elle vient d’acheter 1 ) Ouvre ta porte 2) déguste ton pain chaud 3 ) lit ton courrier

  14. C'est clair François... mais en même temps, c'est sans doute aussi à ce prix qu'on commence à vivre pleinement. Laisser la vie nous rattraper comme le dit si bien Marielle...

  15. Ralentir, c'est aussi accepter que nos angoisses nous rattrapent. Ce n'est pas toujours facile. Milan Kundera disait « le degré de la vitesse est directement proportionnel à l'intensité de l'oubli ». Il faut peut-être accepter nos angoisses pour pouvoir ralentir et enfin y faire face.

  16. Merci pour ces idées, Sylvie ! Même en vacances je cours le plus souvent. Je vais ralentir... pour laisser la vie me rattraper :-)