Aimer
Guérir

L'Ortie, un Trésor de Santé

Feuilles d'orties
  • 28 Mars 2015
  • Sylvie Roche

Longtemps, l'ortie a réveillé un souvenir cuisant dans mon esprit. C'était l'été, je devais avoir 5-6 ans et j'étais en short et en tee-shirt. Près de la maison, un coin d'orties se développait à toute vitesse, envahissant presque le petit chemin qui passait à côté. Il me vint soudain l'idée de défier les plantes hostiles. Prenant mon vélo, je passais donc à côté du danger urticant, accru par la chaleur. Et je repassais. Les orties étaient l'ennemi… mais elles ne pouvaient pas m'attraper. Le jeu dura un long moment… jusqu'à ce que mon attention soit détournée. Perdant le contrôle de mon vélo, j'atteris au beau milieu… du camp ennemi !
J'ai sans doute hurlé pendant quelques heures avant que la douleur s'apaise et disparaisse enfin… au bout de quelques jours.

Ce n'est que récemment que j'ai véritablement découvert l'ortie et ses vertus. On m'avait parlé de la soupe d'orties. Intriguée, j'ai essayé et j'ai découvert… qu'elles piquent toujours aussi fort… mais que la soupe est réellement délicieuse.
J'ai donc creusé pour en savoir plus sur ce qu'on considérait comme un véritable légume au XVIII° siècle en France et dans de nombreux pays. Elle est consommée en fait depuis le néolithique et a sauvé nombre de nos ancêtres de la famine depuis l'Antiquité.

Santé

"En mai, trois bons repas d'orties écartent toutes les maladies" dit un proverbe irlandais.

L'ortie offre une double action. C'est d'une part un puissant dépuratif, régénérateur du sang, anti-anémique, stimulant général et même anti-rhumatismal. C'est d'autre part un excellent tonique fortifiant, une plante adaptogène pourvoyeuse de vitamines, de fer et de silice. Sa racine reminéralisante aide même à stimuler la pousse des cheveux, des ongles et la vitalité de la peau. Comme quoi, il n'y a pas de mauvaises herbes…

La plante entière se consomme, en toute saison, mais les propriété actives de l'ortie sont plus actives si on la cueille au printemps, au lever du soleil, ou, lors de sa repousse après qu'elle ait été fauchée. On dit que ses racines sont plus riches au début du printemps ou à la fin de l'automne.

Ecoutez ce qu'en dit Caroline Gagnon, co-fondatrice de Flora Medicina :

voir la video

Caroline Gagnon - Vertus de l'Ortie -

Vertus de l'Ortie

Voici quelques idées d'utilisation :
Infusion de feuilles : 1 poignée de feuilles fraîches dans 50 cl d'eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes (3 tasses par jour).
Infusion de feuilles et de fleurs pour usage externe : gargarismes en cas d'angine, pansements, lotions de beauté, shampooings contre l'alopécie (chute des cheveux, pellicules, etc.) : jetez 3 poignées de feuilles et de fleurs fraîches dans un litre d'eau bouillante et laissez infuser 10 minutes.
Infusion de racines (diurétique, dépurative et reconstituante) : une poignée de racines fraîches et soigneusement nettoyées par litre d'eau. (3 tasses par jour).
Jus d'Orties  : Cueillez un gros sac d’orties, lavez-les. Ensuite, mixez et filtrez le jus à boire frais (le jus ne se conserve que quelques heures.) Le broyat retenu par le tamis ou le filtre peut servir d'emplâtre ou de cataplasme sur la peau et les cheveux.

L'Ortie en Cuisine

L'ortie se cuisine comme l'épinard mais elle est plus fine. Elle a la propriété d'accumuler les minéraux contenus dans le sol, mais aussi les substances polluantes. Il est donc très important de la récolter -avec des gants- loin de toute route et de tout champ arrosé de pesticides. L'ortie doit être cuite à la vapeur, quelques minutes seulement, pour ne pas perdre ses précieux minéraux et vitamines. On peut l'intégrer à toutes sortes de plats, exactement comme l'épinard, ou en soupe comme le cresson ou les fanes de radis. Voici quelques recettes pour débuter.

soupe d'orties

Soupe d'orties
1 litre d'eau, 1 grand saladier de feuilles d'orties, 2 grosses pommes de terre, 1 oignon, huile d'olive, sel, poivre.

Verser un fond d'huile dans une cocotte, y ajouter les oignons coupés en lamelles, les faire suer, ajouter les pommes de terre coupées en dés grossiers. Verser l'eau à laquelle vous pouvez ajouter un peu de fond de volaille. Attendre que les pommes de terre soient cuites. Arrêter le feu. Ajouter les feuilles l'ortie. Assaisonner. Mixer et servir très chaud avec de la crème fraîche.

quiche aux orties

Quiche aux Orties
1 pâte brisée, 3 oeufs, 1 grand saladier de feuilles d'ortie, 100g de lardons, 20cl de crème fraîche liquide, 100g de comté rapé, sel et poivre.

Bien laver les feuilles d'orties et les sécher. Faire revenir les lardons puis, quand ils ont sué, ajouter les orties et couvrir. Laisser étuver 2 à 3 mns.
Battre les oeufs, ajouer la crème fraîche et le comté. Assaisonner.
Etaler la préparation orties-lardons sur la pâte et couvrir avec la préparation aux oeufs. Enfournez à 180° pendant 30 à 40 mns.

tartare d'orties

Tartare d'orties
1 saladier de feuilles d'ortie jeunes et fraîches, un peu de jus de citron, une gousse d'ail tranchée, de l'huile d'olive.

Mixer les ingrédients et ajouter éventuellement de l'huile d'olive pour l'onctuosité. Assaisonner à votre goût.
Vous pouvez remplacer l'ail par des câpres, des échalotes ou des cornichons par exemple. Délicieux en tartines ou pour accompagner avocat ou oeuf dur.

Et si vous jardinez…

Le purin d'orties est une bénédiction pour les jardins. Il constitue un engrais efficace, il aide les plantes à mieux se défendre contre les maladies et les insectes et pulvérisé directement sur les feuilles, il a un bon pouvoir répulsif contre les insectes en général et les pucerons.
Il se prépare avec 1kg d'orties hachées grossièrement ajoutées à :
- 10l d'eau pour en faire de l'engrais
- 20l d'eau si vous voulez préparer un répulsif.
Laissez macérer 1 à 2 semaines (selon la chaleur extérieure) en remuant tous les deux jours.

Le foin d'ortie est également un aliment très nourissant pour le bétail, plus encore que la luzerne.

Enfin, l'ortie est aussi une plante textile, par la fibre de sa tige et un colorant naturel, vert par ses feuilles et jaune par ses racines.

Bonne cueillette et excellentes dégustations !

9 Commentaires
Postez le Votre

  1. Des orties mises à tremper quelques minutes puis directement cuites à la vapeur pendant 10 minutes perdent-elles tout pouvoir urticant ? La plupart du temps les articles parlent d\'ébouillantage ou de cuissons plus fortes alors je me demande... Merci

  2. Bonjour Mona, vous ne risquez rien à essayer en tous cas (ne sachant pas très bien de quelle affection il s'agit, je ne peux pas vous répondre de manière catégorique). Vous, ou la personne concernée, pouvez consommer de l'ortie aux repas, faire des lotions d'orties pour en masser le cuir chevelu ou boire de l'eau d'orties chaque matin. Cherchez sur internet, vous allez trouver différentes façon de préparer des lotions.

  3. Bonjour, j'ai trouvé ce sujet passionnant et d'actualité pour la saison, Je connais grâce à ma Maman la soupe d'orties séchées mais ne connaissais pas d'autres usages de la plante complète. Merci pour ces bons conseils. Une question me vient à l'esprit? Avec une perte de cheveux génétiques, pour une jeune femme, si elle commence une cure d'orties dès cet instant, verrait-elle une repousse de cheveux en accompagnement de son traitement médical pris depuis plusieurs années? Bravo Sylvie pour cet intéressant sujet et merci pour les commentaires et merci d'avance pour l'aide. Mona

  4. Bonjour Philippe, dites-nous ce que vous en pensez. Quand je l'ai vu, personnellement j'ai eu l'impression d'une grande bouffée d'oxygène.

  5. J'ai commandé le film " la belle verte" suite à l'extrait que vous avez fait paraître sur le blog. J'espère que je ne serais pas déçu. Merci pour l'info. A bientôt....

  6. Excellente idée de faire sécher des orties, merci Daniel ! Et effectivement, désolée de ne pas avoir précisé : l'ortie perd son pouvoir urticant si elle est cuite, broyée ou simplement trempée assez longtemps dans l'eau.

  7. bonsoir, et si vous avez beaucoup d'orties, n'hésitez pas à en faire sécher : réduites en poudre vous pouvez les ajouter à de nombreux plats ... bonne cueillette

  8. Bonjour, Rassurez vous, il n'y a aucun effet urticaire. Mon père en faisait en soupe en purée, et en tarte. Je l'aime bien en soupe, et je vais essayer en tartare. Je ne suis jamais malade, cela ne veux pas dire que c'est dû à l'ortie, même si elle y contribue. Mais plutôt grâce à un bon équilibre alimentaire. Bon appétit, et bonne santé ! Jean Louis

  9. Bonjour, J'aimerais savoir si les caractères urticans disparaissent lorsqu'on la mange en tartare crue, ou cuite comme des épinards. Il n'en est pas fait mention dans les articles ! Bon appétit !