Mouvance

Antoni Gaudi, fou ou génie ?

La salamandre d'Antoni Gaudi
  • 25 Octobre 2014
  • Sylvie Roche

Après que Signor Rogent, Directeur de l'École d'Architecture de Barcelone, eût remis le diplôme d'architecte au jeune Antoni Gaudi en 1878, il dit à ses confrères :

“Nous avons accordé le diplôme à un fou ou à un génie. Le temps nous le dira”

De nombreuses années se sont écoulées avant de décider en faveur du génie mais c'est chose faite depuis les années 1950. Bien plus… l'oeuvre de Gaudi ne s'est pas figée dans le temps. Elle est plus que jamais vivante et en construction. Elle inspire toujours de nombreux designers du monde entier. Et elle émeut par sa beauté et sa créativité.

voir le diaporama

Casa Batllo

- Casa Batllo - Barcelone

Antoni Gaudi est né en 1852 près de Barcelone. Il est curieux de tout mais c'est adolescent, lors d'une visite au monastère de Poblet, qu'il va trouver sa vocation. Avec deux amis, ils découvrent ce monument en ruine et décident de le restaurer. Ils iront même jusqu'à élaborer un plan de financement et à dessiner les plans du futur monastère. Etrange prémonition de l'oeuvre de sa vie…!

Ses débuts en tant qu'architecte sont modestes mais très vite, il va pouvoir construire sa renommée. Sa première réalisation d'envergure est La Casa Vincens. Il s'agit d'une magnifique villa, d'inspiration orientale.

La beauté et la fonctionnalité de son travail vont séduire le riche industriel catalan Eusebi Güell. Leur collaboration va donner naissance à quelques oeuvres majeures de Gaudi : les Pavillons Guëll, le Palais Güell, le Parc Güell et la Crypte de la Colonia Güell. (Cliquez sur les noms pour découvrir les superbes oeuvres)

Dans le même temps, il entre en contact avec le marquis de Comillas, beau-père du comte Güell, pour qui il réalise el Capricho de Comillas (le Caprice de Comillas). C'est un palais de style art nouveau, baroque et hispano-arabe.

En 1883, il accepte de prendre en charge la construction récemment commencée de l'Eglise de la Sagrada Familia (La Sainte Famille). Il va en modifier totalement le projet initial et en faire son oeuvre majeure, connue et admirée dans le monde entier. Il y travaillera jusqu'à la fin de sa vie.

Au début des années 1900, Gaudí conduit de nombreux projets, dans lesquels son changement de style devient manifeste, un style toujours plus personnel et inspiré par la nature (notamment la nature marine).
En 1900, il reçoit le prix du meilleur immeuble de l'année pour la Casa Calvet, prix remis par la Municipalité de Barcelone. Pendant la première décennie du siècle, il s'occupe de projets comme la Casa Figueras et la restauration de la cathédrale de Santa Maria de Palma de Majorque.
Il construit égalementla Casa Batlló et la Casa Milà, deux de ses oeuvres les plus emblématiques.

Il consacrera les dernières années de sa vie à la Sagrada Familia, où il est enterrré.

voir la video

La Sagrada Familia

La Sagrada Familia

“Je vieillirai, mais d'autres suivront mes pas”, avait prophétisé Gaudi.

Il ne se trompait pas. Bien qu'il fût copieusement critiqué après sa mort, pour son originalité et surtout à cause d'un changement de mode, il fut remis à l'honneur à partir des années 1950 par Salvador Dali notamment. Depuis lors, la renommée de Gaudí est allée crescendo, aboutissant en 1984 à la proclamation de plusieurs oeuvres de l'architecte comme patrimoine de l'humanité par l'UNESCO.

La position de Gaudí dans l'Histoire de l'Architecture est unique : son inspiration débordante, générée par l'observation de la nature, lui a permis de créer son propre style. Mais elle l'a aussi amené à se dépasser sur le plan technique, innovant sans cesse pour réaliser ses visions. Ses oeuvres allient la perfection technique, la fonctionnalité et une immense valeur esthétique. Bien plus... elles témoignent d'une grande humilité. Gaudi était au service de son inspiration et non de sa renommée. Il était conscient qu'il ne pourrait terminer la Sagrada Familia avant sa mort et pourtant, il a su impulser l'énergie nécessaire dans ce chantier pour que les générations suivantes aient envie de poursuivre.

Sa grande oeuvre, consacrée Basilique en 2010, est en voie d'achèvement (fin des travaux prévus en 2026) et son génie inspire des artistes partout dans le monde.

La compagnie montréalaise Moment Factory lui a rendu hommage en 2012 avec son spectacle “Ode à la vie”, qui a été projeté sur la facade de la Sagrada Familia, à Barcelone. “Ode à la vie” est une fresque vivante, en couleurs, lumières et sons. Ce spectacle de Jacques Renaud illustre la création du monde et s'inspire des croquis originaux et des mots de Gaudi, pour qui la couleur était l'essence de la vie.

voir la video

La Sagrada Familia

Ode à la Vie

Récemment, Stefan Haupt a réalisé un film sur Gaudi et le mystère de la création… film imprégné du célèbre designer et de son oeuvre ainsi que de son mysticisme… d'où vient l'inspiration et notamment celle de Gaudi ? C'est le sujet du film "Gaudi, le mystère de la Sagrada Familia".

voir la video

Antoni Gaudi

Bande annonce du film "Gaudi, le mystère de la Sagrada Familia"

Si vous passez par Barcelone, prenez le temps de découvrir au moins une oeuvre de Gaudi (ma préférée est la Casa Batllo). Son génie, sa créativité et son audace vous inspireront pendant des mois ! Et si vous n'avez pas cette occasion, essayez de voir le film de Stefan Haupt…

0 Commentaires
Postez le Votre